Dernières nouvelles
Accueil » Alimentation & Santé » L’obésité est-elled’origine génétique ?

L’obésité est-elled’origine génétique ?

l'obésité n'est pas d'origine génétique
l’obésité n’est pas d’origine génétique

On assiste actuellement à une forte augmentation du nombre de personnes obèses (appelée épidémie d’obésité), la fréquence en 2009 étant de 14,5% en France (et 9% en 1997). Cette augmentation a démarré il y a quelques dizaines d’années, soit moins de deux générations, ce qui est incompatible avec une origine génétique. On sait d’autre part que la cause première de l’obésité est l’excès calorique alimentaire par rapport au mode de vie contemporain. Un changement environnemental (ici alimentaire) permet de révéler certaines différences génétiques entre les individus (certaines personnes ne grossissent pas), mais ces différences ne peuvent pas être considérées comme la cause du changement.

Il faut plusieurs centaines de générations pour qu’un gène favorable se répande dans une population. L’augmentation de l’obésité en France a débuté il y moins de 2 générations. De plus, l’obésité est un facteur défavorable pour la santé, il n’augmente ni la survie, ni la reproduction. L’idée que l’épidémie d’obésité puisse être d’origine génétique est farfelue. On sait d’autre part que la cause première de l’obésité est l’excès calorique alimentaire par rapport au mode de vie contemporain. C’est donc un changement environnemental (alimentaire) qui est la véritable cause de l’obésité.

D’une façon générale, les individus d’une population étant génétiquement différentes, ils ne ne vont pas réagir de la même façon suite à un changement environnemental. Le changement environnemental permet de révéler certaines différences génétiques entre les individus, et certaines personnes ne vont pas devenir obèses malgré un excès calorique. Pour un même excès alimentaire, c’est probablement une différence génétique qui expliquera qu’une personne grossisse et l’autre pas. Il y a actuellement des recherches sur les gènes de l’obésité, et on nous laisse croire que ce sont ces gènes qui expliquent l’obésité. Dans un environnement où l’on considère qu’il est normal d’avoir une alimentation excessive en calories, alors oui, la différence entre l’état obèse et non-obèse est génétique. Mais si au lieu d’agir sur les gènes ont modifie l’environnement, par exemple en réduisant l’apport calorique, on s’apercevra que l’épidémie d’obésité a d’abord une cause alimentaire.

Notes détaillées

Le pourcentage de personnes en surpoids ou obèses, pour la France, se trouve dans le rapport Obépi (2009). On peut y trouver les données sur l’obésité suivant l’âge, le sexe, les revenus, les catégories de métier et les régions géographiques. Les personnes obèses ou en surpoids représentent 46,4% de la population française en 2009.

Références

Obépi, 2009. Enquête épidémiologique nationale sur le surpoids et l’obésité.

 

à propos de Michel Raymond

Michel Raymond
Michel Raymond est Directeur de recherche au CNRS, spécialiste de biologie évolutionniste. Il dirige une équipe Biologie Évolutive Humaine au sein de l'Institut des Sciences de l'Evolution de Montpellier (UMR 5554).

Laisser un commentaire